potar-header

Concert de Taraf des Haïdouks à Villebon sur Yvette salle Jacques Brel ou cette fois ci nous sommes intervenus avec 10 115Hiq, une console et un technicien monitor.

 

En façade une salle équipée par Potar, avec 10 Kara, 4 SB18 et 4 fronts fill en8xt  le tout amplifié en  La4 et 8 bien sûr.

Console Digidesign D-SHOW

 

 

 

En janvier c’est les vœux … alors voici par exemple à Cachan depuis 8 ans  nous sonorisons les vœux du Mvoeux maire de Cachanaire qui ont lieu dans un gymnase entièrement décoré et tapissé par l’équipe de la Mairie, avec chaque année des nuances de couleurs et de thèmes.

Sur un grill sont positionnés 14 enceintes  pour une sonorisation type multidiffusion. Il est toujours préférable de multiplier les sources dans un lieu réverbérant comme un gymnase, de plus cela permet d’ajuster le volume zone par zone surtout dans ce cas ou les 3 événements impliquent un positionnement de l’audience à chaque fois différent.

 

 

 

 

 

cachan

 

Cette année nous avons utilisé les tout nouveaux X15 …. tellement plus léger et tout aussi efficace que la version précédente. Un son plus sec et précis semble-t-il … à confirmer.

Voici l’implantation:

Aux Arènes de Metz (de gauche à droite):

Quentin: assistant Face
Steve: ingé Système maintenant spécialiste L-ISA
Madje
au mix

jtcau0v

Renaud ce soir est au Zénith de Paris, Ibeyi la tournée c’est fini, The Do …. Idem, depuis longtemps c’est vrai, Louise Attaque dernier concert demain et demain également le départ de la tournée du groupe Paradis.

Encore sur la route : Yael Naïm, Trust, Imany, bientôt Christophe Maé, Catherine Ringer, puis plus tard Camille et peut être Bernard Lavilliers au printemps ….

Justement Yael Naïm ils étaient à Tourcoing la semaine dernière puis Zurich et  au docks de Lausanne.

Voici une image de leur scène, pm5D en retour et Avid S3 en face.

thmunicipal-raymondevos-yn

Renaud retrouve la scène du Zénith qu’il avait inauguré en 1983

dsc_2581b

5 ème date et déja on frôle la perfection … 6 KS28 clustés en mode cardio et le sub devient idéal, homogène dans tout l’espace du Zénith.

Concernant le système L-isa où une répartition subtile des sources sonores, ici sur 5 clusters, le résultat est d’ores et déja impressionant de réalisme absolument au service de la musique.
On oublie les enceintes pour finalement être spectateur d’un immense tableau ou le visuel se marie parfaitement à la musique.